cadastre solaire

Cadastre solaire : quel est le potentiel solaire de ma toiture ?

Autoconsommation

Cadastre solaire : quel est le potentiel solaire de ma toiture ?

Investir dans l’énergie solaire est un bon moyen de réaliser des économies et de participer activement à la transition énergétique. Encore faut-il être certain que l’emplacement choisi pour les panneaux solaires permette de générer suffisamment d’électricité. Pour cela, il est possible de consulter le cadastre solaire de votre commune. De quoi s’agit-il et comment est-il calculé ? On vous aide à y voir plus clair.

Qu’est-ce que le cadastre solaire ?

Le gouvernement s’engage, via la loi de transition énergétique pour la croissance verte, à atteindre 32 % d’électricité renouvelable dans le mix énergétique français d’ici 2030. Pour cela, il mise notamment sur le photovoltaïque avec le lancement en 2018 de la démarche “Place au Soleil”. Celle-ci met en avant de nombreuses initiatives visant à favoriser le développement des énergies renouvelables (EnR) sur le territoire. La mise en place d’un cadastre solaire fait notamment partie des initiatives retenues. Il fonctionne de façon similaire au cadastre “classique”, ce registre public qui définit l’ensemble des propriétés d’une commune. Il a pour but de permettre à tous les citoyens de connaître le potentiel solaire de leur toiture de logement individuel ou de bâtiment professionnel, agricole, etc. Le cadastre solaire permet donc de recenser toutes les données relatives à l’ensoleillement des toitures. Il aide à identifier les zones les mieux exposées et donc celles à privilégier pour l’installation de panneaux photovoltaïques. Il peut être consulté sur l’outil officiel OpenSolarMap ou bien sur le site Internet des communes ayant réalisé leur propre cadastre solaire.

Concrètement, ces données permettent de savoir si un projet d’installation de panneaux solaires sur votre toit est judicieux ou non mais aussi combien d’électricité vous allez pouvoir produire. Le calcul du potentiel solaire de votre toiture est primordial car il permet de s’assurer de la faisabilité et la rentabilité de votre projet.

Comment est calculé le potentiel solaire de ma toiture ?

L’outil OpenSolarMap a été développé par Etalab, le département de la direction interministérielle du numérique (DINUM). Il vise à calculer le potentiel énergétique des toitures en combinant les données du crowdsourcing et des data-sciences. Il permet notamment de classer les toitures dans 4 catégories qui sont :

  • Les toitures orientées au nord et au sud
  • Les toitures orientées à l’est et à l’ouest
  • les toitures plates
  • Les toitures complexes ou difficiles à classifier

Afin de calculer le potentiel solaire d’une toiture, le cadastre solaire s’intéresse au niveau d’ensoleillement (exprimé en kWh/m2/an) mais aussi à l’estimation de la production annuelle et au nombre d’heures de production estimées (heures utiles). Le cadastre solaire apporte également d’autres informations utiles telles que :

  • La surface optimale pour votre installation photovoltaïque
  • La puissance des panneaux recommandée selon vos besoins
  • Le coût moyen d’une installation de panneaux photovoltaïques
  • Le montant estimé des économies que vous pouvez réaliser
  • Les contraintes techniques, architecturales et paysagères à prendre en compte
  • Les aides financières possibles selon le projet

Toutes ces données vous permettent d’avoir un premier aperçu de la faisabilité de votre projet. Elles ne doivent toutefois pas se substituer à l’accompagnement d’un professionnel qui se déplacera sur place pour vérifier concrètement le potentiel d’ensoleillement de votre toiture. En effet, tous les cadastres solaires ne se valent pas. Pour être exploitables, ils doivent être de grande qualité et être actualisés régulièrement. Certains éléments extérieurs doivent en effet être pris en compte comme les ombrages, la végétation ou les constructions qui évoluent avec le temps. Pour avoir un second avis, n’hésitez donc pas à faire appel à un professionnel qui se rendra sur place. Votre expert Gisco est par exemple en mesure de calculer la surface optimale de votre installation selon vos besoins (quantité d’électricité nécessaire, autoconsommation, revente, etc.) mais aussi la puissance idéale des panneaux et leur emplacement selon l’orientation de votre toiture.

Ma commune est-elle couverte par un cadastre solaire ?

Avant de vous lancer dans un projet photovoltaïque, vous pouvez vous renseigner sur le potentiel solaire de votre zone. En règle générale, le cadastre solaire peut être consulté en ligne sur le site Internet de la commune. De nombreuses villes disposent désormais de leur cadastre solaire, c’est notamment le cas de :

Toutefois, tous les territoires n’ont pas encore réalisé leur cadastre solaire. Des entreprises privées proposent également ce type d’outil en ligne. Si vous ne trouvez pas d’information sur le cadastre solaire de votre commune, vous pouvez dans tous les cas demander conseil à votre expert Gisco. Avant d’installer votre toiture photovoltaïque, il étudiera le potentiel solaire de celle-ci et vous aidera à trouver le meilleur emplacement.

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *